Espace membres
Login
Pass
Les annuaires de France nuisibles

PYRALE DU BUIS

Kit piègeage phéromone 

Kit piègeage phéromone

Produit Professionel

Commande en ligne

Accueil / Lutte et traitement de la pyrale du buis

Un contrôle régulier est nécessaire pour déceler la pyrale du buis

Pour prévenir l’invasion de la pyrale du buis, il est important de procéder au contrôle régulier des buis, de début avril à fin septembre.

Si vous avez des tâches beiges ou brunes sur vos buis ou des parties de feuillages dénudées, vous pouvez en déduire qu'il s'agit de ce ravageur de buis. Si vous écartez les branches et que vous découvrez les toiles de fil de soie et des boulettes d'excrément ou encore quelques chenilles vertes, c'est alors certain que c'est la pyrale du buis !

Pour les petites colonies de buis ou des buis isolés, vous pouvez simplement enlever les chenilles à la main ou les aspirer avec un aspirateur, par exemple. Il est, dans ce cas, important d'évacuer correctement ces chenilles, car elles ne doivent pas atterrir dans le compost où elles continueraient leur propagation. Il faudra les faire incinérer avec les ordures ménagères. Lors des contrôles, il est important de bien observer les endroits cachés, au centre et sur les deux côtés des feuilles.

Les buis en haut du balcon peuvent également être attaqués. Il est donc important de les contrôler. Si vous observez une attaque chez vous, informez vos voisins qui en possèdent également. Pour des dégâts de plus grande importance ou de grandes colonies de buis, le traitement par des professionnels s’impose. Il faut donc faire appel à une société de désinsectisation de la pyrale du buis afin d'avoir un meilleur traitement.

Il est important pour toutes les méthodes de traitement de contrôler régulièrement les buis après. Le traitement peut être chimique ou biologique.

 

Le traitement chimique contre la pyrale du buis

Il s'agit d'une pulvérisation à l'aide d'un insecticide chimique comme le pyréthrinoïde. Bien qu'il soit possible de le faire soi-même, il est préférable de faire appel à une société de désinsectisation, car ce type de traitement demande un certain nombre de précautions. Son impact sur l'environnement n'est pas forcément contrôlable. Le diflubenzuron peut également être utilisé. Cependant son application est beaucoup plus efficace lorsque les chenilles sont très petites ou juste après l'éclosion des œufs.

 

Le traitement biologique contre la pyrale du buis

Bacille de thuringeIl est possible d’utiliser un traitement plus naturel pour se débarrasser de la pyrale du buis. Le principe consiste en l’utilisation du Bacillus thuringiensis qui, lorsqu'il est ingéré par les chenilles, représente un agent pathogène efficace.

Il est utilisé à travers le monde comme agent de lutte biologique pour faire face aux divers insectes ravageurs. Quelques heures après son absorption, la chenille ne peut plus s'alimenter et meure dans les jours suivants. Faites appel à un spécialiste afin d'éviter tout risque pour l'environnement ou votre santé humaine.

 

Prévenir les infestations de pyrale du buis

La seule façon d'anticiper les attaques est d'empêcher les papillons de pondre dans les buis : une solution préventive consiste donc à protéger les buis en mettant des filets anti-insectes en période de vol (donc vers juin et septembre).

Pour ne pas installer les voiles très tôt à l'avance, sans toutefois risquer de "rater" le moment décisif, vous pouvez placer des pièges à phéromones qui attraperont les papillons mâles : la présence des premiers papillons dans les pièges sera considérée comme le début des vols dans votre région et vous montrera que c'est le moment de protéger vos haies, bordures et topiaires de buis... et de préparer les premiers traitements !